Scène conventionnée d’intérêt national
art et création - danse

Editos

DIVERTIR : verbe transitif emprunté du bas latin divertere… se détourner, se séparer de, être différent.

Si bien entendu le divertissement a toute sa place ici, ce n’est pas en premier lieu ce que vous trouverez au Rive Gauche.

Et si au lieu de nous détourner de notre monde, les artistes nous faisaient au contraire le regarder d’un peu plus haut ?

Voilà tout ce que je vous souhaite de vivre à travers cette nouvelle programmation.

Une nouvelle saison de culture, de découvertes riches et variées, une nouvelle saison à vos côtés, aux côtés de celles et ceux qui nous apportent l’étonnement et le ravissement.

Loin de nous divertir, de nous détourner du quotidien, ces artistes nous amènent à réfléchir, à prendre du recul sur ce qui fait notre actualité, ce qui phagocyte nos peurs et nos aspirations.

Tant que ces rideaux se lèveront, nos yeux resteront ouverts sur le beau.

Beaux spectacles à toutes et tous ! »

Édouard Bénard,

adjoint au maire en charge de la Culture

 

Nous le savons, il n’est pas question de se passer de la parole des artistes, elle est nécessaire.

Celle portée par le spectacle vivant a une saveur percutante, politique et poétique. Elle a le goût du partage, de la réflexion, du plaisir et de l’émotion. Cette parole passe par les mots ou par les corps, par les sens ou par l’esprit. Qu’elle nous frôle ou nous traverse, nous bouscule ou nous bouleverse, toujours elle nous transforme, nous fait débattre et nous rassemble.

Alors, avec toute l’équipe du Rive Gauche, nous voulons continuer à convier des équipes artistiques que nous choisissons avec engagement, pour vous permettre de les écouter et de les applaudir. Nous voulons vous accueillir en privilégiant la convivialité, la rencontre, et la bonne humeur.

Notre énergie est plus que jamais portée par les œuvres qui vont nous accompagner cette saison.

Toutes sont flamboyantes et surprenantes : de la poésie grâce aux chansons d’Hubert-Félix Thiéfaine ou Adélys, de l’humour avec la compagnie normande pjpp, ou La Mouche de Christian Hecq et Valérie Lesort ; de l’impertinence avec les belges du collectif Mensuel, les Argentins de Poyo Rojo et les irremplaçables Chiens de Navarre ; des textes percutants servis par des comédiens et comédiennes d’une vérité rare comme Adèle Haenel dans L’Étang mis en scène par la mystérieuse Gisèle Vienne, ou le talentueux trio de Sentinelles écrit et mis en scène par Jean-François Sivadier ; des textes de répertoire avec La Cerisaie des flamands tg Stan.

Et bien sûr la danse, art de l’indicible et du sensible, continuera à vous accompagner grâce à l’inventivité de chorégraphes aguerris comme Maguy Marin, Christian Rizzo et Anne Teresa De Keersmaeker, ou à l’audace d’équipes à découvrir comme le collectif ÈS, Mellina Boubetra ou Didier Boutiana.

C’est déjà de la danse ! revient avec de la danse qui se marie à d’autres disciplines. Enfin les spectacles hors les murs sont désormais des rendez-vous incontournables. Nous sommes prêts à vous recevoir, alors franchissez nos portes car ça se passe ici, ici et maintenant !

Raphaëlle Girard,

Directrice et toute l’équipe du Rive Gauche
Photo : Loïc Seron-Ville de Saint-Etienne-du-Rouvray
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×